UNIVERS ENCHANTEUR

Les Coeurs-Brûlés

Un Cœur-brûlé est un(e) enchanteur(resse) au potentiel et aux pouvoirs dépassant les capacités ordinaires.
Généralement âgé entre 12 ans et 21 ans, les pouvoirs du Coeur-brûlé surgissent à la suite d’une très grande peine ou d’une profonde déception.
Habités par l’âme d’un Phénix revenu à la vie sous forme humaine, ces êtres magiques sont extrêmement rares.
L’avènement se produit par une nuit de lune bleue*, au croisement même de la venue au monde d’un nouveau né et de l’embrasement d’un Phénix sur le point de ressusciter.
Ce n’est qu’aux femmes les plus courageuses, dont le cœur a été brisé, que la créature légendaire se présente pour ne faire qu’un avec l’enfant, et réchauffer de son feu brûlant le cœur meurtri de la future mère.
Aussi appelés Rouge-Feu, Les Coeurs-brûlés peuvent ne jamais se révéler et rester en sommeil toute leur vie.

Une fois le Phénix réveillé, leurs pouvoirs se décuplent de façon vertigineuse, et incontrôlés, deviennent un fléau.
Pendant longtemps livrés à eux-mêmes, et incapables de contrôler leur puissance, ils furent leurs propres bourreaux, consumés par tant de magie.
C’est l’ouverture de l’Académie Française des Arts de la Magie qui aura permis dès 1889 la prise en charge des Rouges-Feu dans le cadre d’une classe spécifique pour l’apprentissage et à la maîtrise de leurs pouvoirs.
Durant cette période, les Coeurs-brûlés commencèrent à attirer l’intérêt et la convoitise d’enchanteurs mal intentionnés.
Une période sombre qui vit aussi émerger aux quatre coins du globe de nouveaux mages noirs, moins expérimentés que leurs prédécesseurs, mais bien plus dangereux.
Le plus connu en France à cette époque fut Théodore Dumas.

Anciennement élève à l’Académie Française des Arts de la Magie, il s’entoura de disciples pour traquer partout en Europe les Cœurs-brûlés encore inactifs, dans le but de les soumettre à son autorité, et de les utiliser dans sa quête du pouvoir.

Théodore Dumas élabora alors un sortilège de magie noire très ancienne d’une extrême violence, pour révéler les Cœurs-brûlés. Appelé sortilège de L’Âme-à-Mort, il viole l’âme de l’individu visé pour accéder à chaque recoin de son être, et dans ce cas, déceler la présence d’un Phénix endormi.

Peu de personnes ont survécu à ce sortilège. Les quelques survivants sont devenus fous à lier, et ont fini leurs jours à l’Étincelle des Tourmentés.

Théodore Dumas réussît pendant un certain temps à infiltrer le Grand Institut des Affaires de la Magie.

En effet, en accédant au bureau des Archives suspendues, il parvint à croiser les dates des Phénix disparus lors des lunes bleues avec les dossiers des naissances d’enchanteurs et enchanteresses. Durant cette période, nombre d’enfants et d’adolescents disparurent.

Recensés au département des Cas Remarquables, ils sont aujourd’hui protégés et encadrés par le Grand Institut des Affaires de la Magie.

*Une lune bleue est une pleine lune « supplémentaire » qui se produit lorsqu’une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d’une année habituelle. Ce phénomène rare se produit tous les 19 ans.